Partagez | 
 

 Hey, L'Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hey
Doux Gel d'Hiver à Grand Froid Hivernal
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 29/01/2012
Où es-tu ? : Fondant sur Dreamland

Petites pensées et rêveries distraites
Ceux qui ont croisé ta route:
Ce que tu as sur toi:
Ton rêve préféré:

MessageSujet: Hey, L'Hiver   Dim 29 Jan - 16:09

  • FICHE DE HEY



~> Ton vrai nom de famille & prénom : Hey Ayurutak, je crois
~> Ton nom/surnom Dreamland : Hey (l'Hiver) enfin quand on l'appelle... ce qui est rare.

~> Fille ou garçon (ou indéterminé ?) Garçon
~> Ton âge : Je ne sais plus vraiment. En ai-je déjà eu ?
~> Lieu de naissance : l'Arctique, je ne sais plus vraiment où.

~> Le groupe auquel tu appartiens Dreamland : Les
Enfants égarés

~> Ton futur rang : Doux Gel d'Hiver à Grand Froid Hivernal


  • FAIS-NOUS VOIR TA FIGURE :



~> Ton apparence physique : À le voir, on penserait qu'il n'a pas quitté l'Arctique. Son souffle se condense d'en l'air et il est toujours chaudement vêtu. Son visage est la plus part du temps caché par une lourde capuche. En effet, en tant qu'albinos, il est très sensible la lumière. Il peut parfois semblé refermé sur lui-même cause de son absence de parole et car il cache ce qu'il est. Le manteau ajouté on aurait presque pensé que c'était une pierre trapue se promenant toute seule. Quand il saute, il semble s'envoler et laisser de coté toute notion de gravité jusqu'à ce qui se retombe comme une plume légère.
Si on réussit néanmoins apercevoir son visage, cela risque d'être pour vous une expérience inédite. Sa peau extrêmement blanche est fragile lui donne un air fragile et donne envie de le protéger de le serré dans se bras. Ses cheveux blancs qui lui tombent devant les yeux mais qui ne semblent pas le gêner, donnent quand eux l'impression qu'il a peur des autres et de leurs regards. Ils vous offre le besoin de pouvoir s'approprier sa confiance, comme on apprivoise un animal craintif. Et ses yeux sans couleurs, particulièrement étranges à regarder ainsi que l'habitude qu'il a de vous fixer peuvent parfois laisser un sentiment d'agression. L'ensemble de ces sentiments contraires trouble énormément, si bien qu'on a aucune idée de comment il faut s'y prendre avec lui. L'absence de parole n'aide pas. C'est comme si vous vous trouviez devant une forme de vie étrange sans savoir quel est son but.
Son domino l'accompagne partout. Il est blanc cassé comme de l'ivoire avec des petit point apparemment fait d'argent. Sur l'une des face, il y a trois ronds en diagonale, sur l'autre deux. L'Hiver est pourtant sûr de l'avoir déjà vu avec un quatre ou d'autres chiffres.

~> Ta tenue vestimentaire favorite : Un grand manteau inuit fait de fourrures diverses qui donne l'impression qu'Hey est gelé. D'ailleurs, quand on le touche, sa peau et ce qu'il porte sont très froids.



  • QUEL CARACTÈRE !



~> Caractère de ton personnage : L'Hiver est sage. Il donne l'impression d'être imperturbable, de nager dans une tranquillité gelée depuis et pour une éternité. Aussi bizarre que cela semble paraître, il est très ancien sur Dreamland. Cela s'explique surtout car il est arrivé ici alors qu'il n'avait que deux ou trois ans. Ses handicapes lui ont fait gagner rapidement une maturité Quand personne n'arrive vous comprendre, quelque chose se développe en vous. Ce quelque chose vous fait vieillir horriblement vite, comme si votre vie en dépend. Il n'éprouve qu'une vague tristesse en se remémorant le vague souvenir de ses parents, il ne connaît strictement rien d'eux et c'est surement pareil de leur coté.
Comme personne ne pouvait lui expliquer, il s'est créé sa propre idée de ce qu'était le monde. Sa vie ayant été floue. La réalité et l'irréel possèdent la même importance ses yeux. C'est sûrement pour cela qu'il fut l'un des premiers attiré par l'endroit. Malgré cela, il ne connaît rien de ceux qui habitent ce monde. Il a toujours fait en sorte d'éviter les autres. Pour lui, les autres sont des ombres, aussi importants que tout ce qui compose le monde, comme les pierres ou les arbres, mais ils parlent et bougent. Il ne connaissent rien la vérité et ne pensent qu'à s'agiter et montrer leur présence. Ces derniers points lui font horreur. L'immobilité de la glace et le silence de la neige est tellement préférable. Il a beaucoup voyagé sur Dreamland. Il est même possible qu'il connaisse mieux les lieux que celui qui les a créés.

~> Ses goûts : Il aime le froid, le calme, la paix. Il évite les enfants. Non pas qu'il ne les aime pas. Ils ne sont pas assez importants pour ça. Ce sont comme des parasites auxquels on se serait habitué dont la présence nous serait presque normal à force. Ce qu'il ressent face aux adultes est beaucoup plus sombre. D'après lui, ils ont abandonné une part d'eux pour être ce qu'ils sont. Ils ne comprennent pas. Il ne peuvent plus comprendre. Des formes qu'on aurait vidé de leur substance pour faire d'eux ce qu'ils sont. Ce qu'il ressent envers eux pourrait se traduire comme une froide pitié comme celle pour un fanatique s'étant suicidé dans le but suivre ses idéaux mensongers.

~> Son ou ses buts : Il ne sais pas vraiment.



  • RACONTE-NOUS TON HISTOIRE :



La longue nuit était déjà tombée sur les glaciers. L'enfant à naître ne profiterait pas de la bénédiction du Soleil. La famille avait peur. Qu'allait-il bien pouvoir se passer ? D'habitude toutes les naissance arrivait lors du Soleil. Il ne valait mieux pas s'attacher cette vie. Elle ne vivrait pas longtemps. L'avenir semblait sombre. Hey naquit ainsi sans le moindre cri. Était-il mort ? Seul quelques gestes lents prouvaient le contraire. Sa peau blanche. Il était né sous les mauvais aruspices. Il aurait été préférable de l'abandonner ainsi mais aucun d'eux ne le pouvait. Ils voulait protéger cette vie. L'incarnation de l'Hiver dont la peau fine ne supporterait jamais le Soleil. Il n'avait comme futur que de fondre dès que la lumière renaîtrait. Malgré ces malheureux présages, il survécut. Sa mère, quand elle, mourut. Donner le lait pendant toute la rude saison avait été trop rude pour elle. Aucuns mots ne franchit jamais les lèvres de l'enfant. Serait-il stupide ? Sa femme aurait-elle sacrifié sa vie pour un fils stupide ? Un fils qui ne pourrait jamais partir la chasse, qui serait un poids pour la famille ?

J'avais conscience de toute cette vérité. Pourquoi personne n'arrivait-il me comprendre ? J'y arrivait, moi. En quoi leur serait-il impossible eux ? S'ils prenaient au moins le temps de me voir. Je n'étais qu'un objet, leur yeux. Un objet embarrassant. Je resterais doc immobile. Je regarderais la neige tomber, l'immobilité des glaciers. Je n'étais rien, ici. Là-bas aussi, je n'étais qu'un flocon transporté par le vent. J'attendais qu'on me comprenne quelque soit le monde. Je ne différenciait même plus les deux. Ils étaient si proche l'un de l'autre. Rien ne se passait. Tout se passait. La neige éternellement tombait. Où que j'allais, je dérangeais. L'immobilité serait tellement préférable. Ne pouvais-je pas devenir un glacier ? J'attendais. La neige me recouvrait. Les autres me regardait sans me voir. Au fond, ce serait peut-être mieux si je gelais ici. Mais ? Qu'est-ce que c'est ? Des couleurs ? Elles volent, tourbillonnent comme des flocons. Elles s'en vont. Je ne puis m'en séparer. Je quitte mon immobilité. Je marche derrière elles jusqu'à ce que le vent cède place au reste.

Qu'est-ce que c'est ? Tout est blanc. Ce n'est pas mon blanc. Sur quoi est-ce que je marche ? Il y a des cercles gris. Le sol bouge. Je vais sombrer ? Non, le ciel blanc se défait. Je suis sur un chemin blanc. D'un coté, il y a des igloos colorés étranges attachés les un aux autres. De l'autre coté, je ne vois que des lumières qui bougent, c'est si loin. De flocons d'aurore ? Je marche. Je sens quelque chose derrière moi. Je me retourne rapidement. Un bruit de claquement et une secousse. Je tombe. Puis le pont tombe en morceaux. Je m'arrête. Je suis sur un chemin blanc. D'un coté, il y a une forme tordue et colorée. De l'autre coté, je vois une forme tournante illuminée et une porte tout aussi brillante, c'est tellement proche. J'oublie le vide et cours. Je suis entré. Je ne reconnais rien. Tien, qu'est ce que c'est ? Je sens encore une présence derrière moi. Je me retourne rapidement. Un bruit de claquement et c'est un morceau du pont encastré dans le sol. Je fais semblant de ne pas le voir et me rapproche discrètement. Je le désigne alors du doigt. Il se relève immédiatement, prêt à s'enfuir. Je ne veux pas. Je le retiens. Il bascule et je me retrouve allongé sur lui alors qu'il s'envole. Dans un premier temps, il va vers le bas et je frôle l'eau. Il y a un village au loin. Nous remontons mais j'ai le temps de voir les mâchoires d'un gros poissons se refermer sur le vide. Au dessus de nous, il y a une masse sombre. Qu'est-ce que c'est ? Nous nous rapprochons de plus en plus vite. Je ne peux rien faire. Nous allons nous écraser. Je sens l'impacte venir. Nous traversons dans une avalanche de page. Il y a des pages... partout. Des morceaux de cuir épais s'envolent plus ou moins vite notre approche. Les plus lents se font bousculer. Une énorme encyclopédie nous prend alors en chasse mais elle doit abandonner quand, éraflant un imagier, nous sortons de l'endroit. Calmement, le domino se pose sur un château de carte. De là je vois qu'il relie l'endroit des livres un lieu sombre d'où j'entends une rumeur inconnue. Je descend en escalade le château pour rejoindre cet endroit mais soudain une carte bascule en me voyant et crie quelque chose propos de couper une tête. Se faisant, elle déstabilise tout le château qui finit par s'effondrer. Le domino me rattrape mais j'ai le temps de voir les carte flotter sur l'eau en bas. Le domino ne se rapproche que juste assez de l'endroit grinçant pour que je puisse voir des formes grises bizarres former une étrange machine en fonctionnant ensemble. En voulant qu'il se rapproche j'atterris sur la roue. Elle tourne. Je n'osais pas descendre d'elle. Il fallut une journée pour que le domino me pardonne et vienne me reprendre. Suite cela, nous continuâmes d'errer. Je trouvai quelque endroits tranquilles où je pouvais attendre et regarder. L'encyclopédie essayait de me manger dès qu'elle me voyait jusqu'au jour où elle s'écrasa sur quelqu'un (que je n'avais pas vu) en essayant de m'attraper. Je sentis ça comme un mauvais présage. Bientôt, je me rendis compte des personnes un peu partout, de leurs voix ténues. Je préfère ne pas m'approcher.



  • QUI SE CACHE DERRIERE CE MASQUE ?



~> Quel est ton nom/pseudo ? ~Γαϐριηλ , little angel~... 1er ange de Dieu (et qu'il ne s'avise pas de me contredire)

~> Ton âge ? En tant qu'autorité omnisciente, omnipotente et omniprésente, je n'ai pas d'âge.

~> Comment as-tu découvert La Mélodie des Rêves ? J'en ai entendu parler par le biais de Forbidden Dream et j'en ai parlé Pan. J'ai erré longtemps avant de m'inscrire.

~> Un petit commentaire ? J'observe le forum depuis quelque temps déjà et j'aime toujours autant.

~> Code du règlement :
[Code Validé par Le Conteur. Et l'autorité omnisciente, omnipotente et omniprésente c'est moi. *sbim*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Aliel
La Sorcière sans âme

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 25
Où es-tu ? : En train de vous faire faire des cauchemars.

Petites pensées et rêveries distraites
Ceux qui ont croisé ta route:
Ce que tu as sur toi:
Ton rêve préféré:

MessageSujet: Re: Hey, L'Hiver   Dim 29 Jan - 19:28

Hey ! Bieeeeeeeenvenue !

Comme je te l'ai dit, j'aime beaucoup ton personnage, il est très original ! Et je ne trouve rien à redire sur ta fiche ^^ Tu es donc validé

Je vais t'ajouter ton rang et ton groupe. N'hésite pas à demander un RP à qui tu veux ! J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous :)

------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melodiedesreves.forumgratuit.org
 
Hey, L'Hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Le nouveau thème d'hiver !
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Le parfum des roses d'hiver
» prévisions pour l'hiver!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Mélodie des Rêves :: Faisons connaissance ! :: Dis-moi qui tu es ! :: Fiches acceptées-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit